11.09.2020 à 15:08

Violences policièresLe policier accusé d’avoir tué George Floyd va comparaître

La très attendue comparution devant un tribunal de Minneapolis de Derek Chauvin, policier accusé d’avoir tué George Floyd, aura lieu vendredi.

Filmée par un passant, la mort de l’Afro-américain George Floyd avait mis en émoi la population et lancé une vague de protestation contre les violences raciales d’une ampleur inédite à travers les États-Unis. 

Filmée par un passant, la mort de l’Afro-américain George Floyd avait mis en émoi la population et lancé une vague de protestation contre les violences raciales d’une ampleur inédite à travers les États-Unis.

AFP

Derek Chauvin, le policier américain blanc accusé d’avoir tué le quadragénaire noir George Floyd, doit comparaître vendredi pour la première fois en personne devant un tribunal de Minneapolis, plus de trois mois après ce drame qui a suscité une mobilisation antiraciste historique aux États-Unis.

Sous une large bannière «Black Lives Matter», des centaines de manifestants se sont rassemblées au petit matin devant le palais de justice de cette grande ville du Nord afin de réclamer justice pour George Floyd.

Le 25 mai, Derek Chauvin, 44 ans, a étouffé cet homme noir sous son genou devant des passants qui ont filmé la scène et l’ont diffusée sur internet, déclenchant une onde de choc mondiale et des manifestations géantes contre les violences policières et les inégalités raciales.

Transféré au tribunal

Inculpé de meurtre, le policier est détenu dans une prison de l’État du Minnesota. Trois de ses collègues, présents au moment du drame, ont été inculpés pour complicité et remis en liberté sous caution en attendant leur procès.

Depuis son arrestation, Derek Chauvin a déjà été présenté à la justice mais jusqu’ici uniquement par vidéo. Vendredi, il devrait être transféré pour la première fois au tribunal pour comparaître devant le juge Peter Cahill.

L’audience portera sur l’organisation du procès, qui pourrait s’ouvrir en mars prochain. En raison de la forte couverture médiatique qui selon eux risque d’influencer le jury, les avocats des accusés demandent qu’il soit dépaysé et que les quatre hommes soient jugés séparément.

«Cruauté particulière»

L’accusation, menée par les services du procureur général du Minnesota, plaide pour un procès unique, afin de ne pas augmenter le traumatisme des proches et le coût pour le contribuable.

Elle souhaite également réclamer des peines «supérieures» aux recommandations légales notamment parce que, selon elle, Derek Chauvin a fait preuve d’une «cruauté particulière».

Les avocats du policier réclament pour leur part l’abandon des poursuites contre leur client, arguant que George Floyd est mort d’une overdose et de problèmes de santé, et non pas asphyxié.

Au-delà de la culpabilité des quatre agents, le procès sera également celui des méthodes d’interpellation de la police américaine, au cœur de nombreuses bavures.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!