Actualisé 16.11.2006 à 22:04

Le policier attaque son employeur

Le gendarme vaudois de 54 ans impliqué dans l'affaire du pont de l'Aubonne a attaqué hier son employeur devant les prud'hommes.

Il reproche à la police cantonale de l'avoir dessaisi de son poste alors qu'il avait été blanchi par la justice. Après son acquittement, il avait perdu son poste de chef d'unité d'intervention à Yverdon où il commandait une douzaine d'hommes. Le fonctionnaire a été muté au transfert des détenus, à Lausanne, tout en conservant son grade et son salaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!