Bex (VD) - Le policier qui avait abattu un Congolais est à nouveau acquitté
Publié

Bex (VD)Le policier qui avait abattu un Congolais est à nouveau acquitté

En mars dernier, le Tribunal criminel de l'Est vaudois avait reconnu la légitime défense pour le sous-officier responsable de la mort d’Hervé, un homme de 27 ans, en 2016. Jeudi, le Tribunal cantonal a confirmé l’acquittement.

Les faits se sont produits dans un immeuble du chemin des Barmottes, à Bex, une nuit de 2016.

Les faits se sont produits dans un immeuble du chemin des Barmottes, à Bex, une nuit de 2016.

DR

Le policier qui avait abattu Hervé, un Congolais de 27 ans, à Bex (VD) en 2016, a été acquitté jeudi par le Tribunal cantonal, comme cela avait déjà été le cas en première instance, rapporte «24heures». En mars dernier, le Tribunal criminel de l'Est vaudois avait en effet reconnu une première fois la légitime défense et acquitté le sous-officier de la police régionale. Une décision contre laquelle la famille de la victime avait fait appel. Mais Me Ludovic Tirelli, avocat de cette dernière, estime la procédure lacunaire et annonce un recours au Tribunal fédéral. De son côté, la Cour considère que l’enquête a été «particulièrement soignée» et ne voit pas de favoritisme envers le sous-officier.

Pour rappel, en novembre 2016, le jeune homme était entré chez un voisin par la force et sous l’influence d’ecstasy. Lors de son procès en première instance, le policier avait raconté ne pas avoir eu d’autre choix que tirer pour protéger sa vie et celle de ses collègues, en voyant l’homme armé d’un couteau à pain se ruer dans sa direction en descendant l’escalier. Le troisième coup avait été fatal. À l’époque, la mort d’Hervé avait fait grand bruit. Des manifestations réclamaient «la justice pour Hervé», dénonçant «la discrimination ambiante» à l’égard de la communauté noire.

(lvb)

Ton opinion