Zurich: Le policier qui avait appelé une femme «bombe sexuelle» a perdu son job

Publié

ZurichLe policier qui avait appelé une femme «bombe sexuelle» a perdu son job

Une influenceuse avait rendu publique une prise de parole controversée d’un agent. La police indique qu’il n’officie plus dans ses rangs.

Sarah Djuric, 19 ans, avait publié sur TikTok son récit de son interaction problématique avec un policier.

Sarah Djuric, 19 ans, avait publié sur TikTok son récit de son interaction problématique avec un policier.

DR

«Tu es une bombe sexuelle» et «un rêve d’homme»: c’est ainsi qu’un policier avait écrit, par email, à une jeune femme qui avait requis une intervention de police, peu après celle-ci. L’Autrichienne avait parlé du cas sur son compte Tiktok et la police municipale zurichoise avait indiqué être en train d’éclaircir la situation avec l’agent en question et avait jugé son comportement inadéquat.

Il s’avère que l’homme n’est plus policier, son départ s’étant fait avec effet immédiat, comme l’indique mardi la «NZZ». La porte-parole de la police indique que l’agent a décidé de partir mais ne veut pas s’exprimer sur le plein gré ou non avec lequel il a pris cette décision. Le journal zurichois relève en effet qu’à aucun moment la police, dans ses déclarations aux médias, n’a tenté de trouver la moindre excuse au policier, qui était donc dans de sales draps à l’interne.

La jeune influenceuse, elle, a appris la nouvelle par nos collègues de «20 Minuten» et a exprimé des sentiments contrastés. «Même si je sais qu’il ne doit son licenciement qu’à lui-même, j’ai maintenant mauvaise conscience», s’est-elle exprimée, saluant toutefois la fermeté de la police face à ce qu’elle avait décrit comme du harcèlement sexuel.

(ywe)

Ton opinion