Actualisé

Course-poursuite mortelleLe policier vaudois est le seul à avoir tiré

L'enquête ouverte par la justice déterminera si l'usage de l'arme à feu était approprié.

par
Joël Burri

Une seule balle a touché mortellement le passager d'une voiture volée à Lyss (BE), dimanche matin. En tout, quatre impacts ont été découverts sur le puissant véhicule qu'un policier vaudois tentait d'arrêter dans le tunnel autoroutier de Sévaz, près d'Estavayer-le-Lac (FR). La victime était un jeune Français de 18 ans. A ses côtés: le conducteur de 19 ans, aujourd'hui en cellule. Le juge d'instruction fribourgeois Olivier Thormann a dévoilé quelques éléments que l'enquête a déjà établis.

«L'objet de l'instruction est de déterminer si l'usage de l'arme était approprié, a-t-il résumé. Plusieurs intérêts sont en jeu. En particulier ceux de la famille de la victime, qui a droit à ce que cette instruction soit menée comme ce serait le cas pour n'importe quelle affaire.»

Le magistrat a déjà rencontré cette­ famille et lui a expliqué ses droits. Il a aussi relevé que les deux agents vaudois entendus comme témoin et comme prévenu ont «totalement accepté leur position, qui est désagréable». Olivier Thormann est aussi en charge d'une seconde instruction au sujet du vol des voitures.

Vidéo: Olivier Thormann, juge d'instruction chargé de l'enquête

Ce que l’enquête a déjà démontré

* Sept balles ont été tirées avec une mitraillette en position coup par coup.

* Quatre ont touché la voiture volée. Dont une au pare-brise.

* Deux gendarmes étaient dans le tunnel. Un seul a tiré.

* Les voleurs étaient sans arme.

* La victime est âgée de 18 ans; et non de 20, comme annoncé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!