05.10.2020 à 19:30

AllemagneLe port du masque devient obligatoire au Bundestag

Les parlementaires allemands devront porter un masque pour se rendre à la chambre basse, à compter de mardi, à cause de la recrudescence du coronavirus.

Le port du masque va devenir obligatoire à compter de mardi au Bundestag, la chambre basse du parlement allemand (archives)

Le port du masque va devenir obligatoire à compter de mardi au Bundestag, la chambre basse du parlement allemand (archives)

KEYSTONE

Le port du masque va devenir obligatoire à compter de mardi au Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, en raison d’une résurgence des nouvelles infections au Covid-19. Berlin est particulièrement touchée.

Le président de la chambre, Wolfgang Schäuble, a pris cette mesure car «l’évolution de la pandémie (...) doit continuer d’être prise très au sérieux», indique le Bundestag lundi dans un communiqué. La règle vaudra dans un premier temps jusqu’au 17 janvier, la pertinence de la maintenir ou non sera examinée à cette date.

L’obligation de porter un masque concerne toutes les salles, couloirs ou ascenseurs. Dans les salles où siègent les députés ou les espaces de réunion, le masque ne pourra être enlevé que si une distance de 1,5 mètre entre les personnes peut être garantie, ajoute le Bundestag. Jusqu’à présent, le port d’un masque était conseillé dans la chambre des députés.

Plusieurs quartiers à risques

Toute infraction à la nouvelle règle est passible d’une contravention pouvant aller jusqu’à 5000 euros, ou même d’amendes allant jusqu’à 25'000 euros dans le cadre de la loi exécutoire administrative, selon le communiqué.

Même si l’Allemagne continue de résister plutôt mieux à la pandémie que ses voisins, le nombre de nouveaux cas quotidiens est reparti à la hausse depuis la fin juillet et a récemment dépassé plusieurs fois les 2000. A Berlin, plusieurs quartiers dépassent désormais le plafond de 50 nouvelles infections pour 100’000 habitants sur 7 jours, et sont devenus ainsi des zones à risques à l'intérieur du pays.

L’Allemagne a récemment décidé de limiter le nombre de participants à des réunions ou fêtes privées, qui se sont avérées être des foyers d’infection ces dernières semaines.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!