Corée du Sud: Le porte-parole de la présidente renvoyé
Actualisé

Corée du SudLe porte-parole de la présidente renvoyé

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a licencié avec effet immédiat son porte-parole, qui a commis un acte «douteux», lors de la visite de la présidente aux Etats-Unis cette semaine.

Yoon Chang-Jung a été renvoyé pour avoir «été impliqué personnellement dans un incident douteux», a déclaré le secrétaire de Mme Park Geun-Hye.

Le ou les geste(s) du porte-parole sont qualifiés d'«inadéquats de la part d'un haut responsable» et «ont heurté la dignité nationale», a ajouté le secrétaire cité par l'agence sud-coréenne Yonhap.

L'ambassade de Corée du Sud à Washington enquête sur cette affaire et rendra publiques les conclusions, a indiqué Yonhap, qui révèle que l'ex-porte-parole, un ancien journaliste, aurait tripoté une employée sud-coréenne dans les couloirs d'un hôtel à Washington.

Yoon était rentré directement en Corée du Sud mercredi, à mi-parcours de la visite de la présidente aux Etats-Unis, qui s'est rendue à Los Angeles, après Washington et New York. (afp)

Ton opinion