Genève: Le porteur du Coronavirus est passé par Cointrin
Actualisé

GenèveLe porteur du Coronavirus est passé par Cointrin

Le Britannique infecté qui a séjourné aux Contamines (F) a voyagé via l'aéroport genevois. Les mesures nécessaires ont été prises.

par
Léonard Boissonnas
Pour linstant, aucun cas na été détecté en Suisse. (Image d'illustration)

Pour linstant, aucun cas na été détecté en Suisse. (Image d'illustration)

Keystone/Martial Trezzini

On pouvait s'en douter, c'est confirmé: un porteur du Coronavirus «a bien transité par l'aéroport de Genève», à deux reprises, indique l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), qui se veut rassurant. Il s'agit du Britannique qui a transmis le virus à cinq de ses compatriotes aux Contamines (F).

Après avoir séjourné à Singapour, où il a été infecté sans le savoir, cet homme a atterri à Cointrin le 24 janvier, en provenance de Londres, avant de se rendre dans la station haut-savoyarde. Il est repassé par l'aéroport de Genève le 28 janvier pour son vol retour. La maladie, elle, n'a été détectée que le 6 février en Angleterre.

Aucune transmission en Suisse

Alertées, les autorités suisses ont donc pris les mesures nécessaires dans ce genre de cas, assure Daniel Koch, responsable des maladies transmissibles à l'OFSP. Une procédure a été lancée pour retracer et contacter tous les citoyens ou résidents suisses qui étaient dans l'un des vols ou en contact avec ce malade. «Aucune transmission n'a été constatée», confirme Daniel Koch.

Le coronavirus est aux portes de Genève

Dans la station de ski haut-savoyarde des Contamines-Montjoie, à 75 km de la Cité de Calvin, cinq nouveaux malades du coronavirus ont été identifiés. Séance d'information anxiogène aux vacanciers le 8 février 2020.

Le personnel de l'aéroport, lui, n'a pas fait l'objet de contrôle, car «il n'y pas eu de long contact» avec lui: «Pour qu'il y ait transmission, il faut un contact durant 15 minutes à moins de 2 m dans un milieu fermé, précise le responsable. Par exemple, des gens qui passent une soirée ensemble.» Bien que le site de l'OFSP indique que, pendant la période d'incubation (jusqu'à 14 jours), «on peut déjà être contagieux», Daniel Koch précise que «le virus ne peut se transmettre qu'au moment où les symptômes apparaissent», selon les connaissances actuelles de l'épidémie.

Ton opinion