Qatar 2022: Le Portugal et «CR7» déjà en 8es de finale

Publié

Qatar 2022Le Portugal bat l’Uruguay et file en 8es

La «Seleçao» s’est sortie du piège uruguayen (2-0), dans le groupe H du Mondial 2022 de football. Cristiano Ronaldo a trop vite cru avoir marqué.

par
Robin Carrel
Le vrai faux but de Ronaldo.

Le vrai faux but de Ronaldo.

AFP

Pepe au duel contre Cavani. Godin qui se frotte à Ronaldo. Suarez sur le banc qui n’attend qu’une chose: aller se battre comme un chiffonnier sur la pelouse… Il y avait quelque chose d’un peu vintage, de très «années 2000», dans cette dernière partie du deuxième tour de la compétition qatarie, dans le pays où certaines anciennes gloires viennent décrocher un dernier gros contrat sous le soleil de Doha, dans le championnat local.

Mais le Portugal et l’Uruguay, c’est heureusement bien plus que les glorieux anciens et c’est Joao Felix (16e), 23 ans, qui a fait passer le premier frisson dans le dos des quelque 80’000 supporters du Lusail Stadium. De l’autre côté du pré, c’est un Argovien du même âge qui a brillé, juste après la demi-heure. Diogo Costa, le portier portugais né à Rothrist, a sauvé les siens en sortant promptement sur Bentancur et en mettant fin à son solo de 60 mètres. C’était le seul tir cadré avant la pause.

Les fans n’avaient d’yeux que pour «CR7», c’est vrai, et ils ont été déçus par le nouvel échec de la superstar sur coup franc, quand son envoi a été dévié en corner par le mur (18e). Les yeux un peu trop enamourés, ils se sont même mis à siffler Bruno Fernandes quand celui-ci a eu l’outrecuidance de rater un corner… La communion a pu se faire à la 54e lorsque, sur un centre parfait de son ancien coéquipier à Manchester, CR7 a semblé effleurer le cuir de la tête sur l’ouverture du score.

Avait-il vraiment touché le ballon? Non, a dit la FIFA quelques instants plus tard. Et tant pis pour le record de neuf buts dans un Mondial toujours détenu seul par Eusebio, car le but a été donné au centreur et le No 8 a même fini avec un doublé au compteur, après son penalty de la 93e. Mais le Lusail Stadium a fait comme ci, juste parce que c’est exactement ce qu’il avait envie de voir.

Fernando Santos, le coach portugais, s’en moquera bien lui aussi. Tout ce qu’il a vu au terme de cette rencontre gagnée en tremblant un peu vers la fin, c’est que sa formation est en huitièmes de finale avant l’heure. Elle pourra préparer son premier match à élimination directe (contre la Suisse?) tranquillement.

Les Uruguayens ne sont pas encore éliminés de la compétition, mais leur malchance terrible semble rédhibitoire. Ils ont frappé le montant gauche de Diogo Costa à la 74e par Maxi Gomez, et c’était déjà la troisième fois depuis le début du tournoi. Trois minutes plus tard, c’est Luis Suarez qui a raté le cadre à 3 mètres. Et que dire de l’arrêt de l’«Argovien» devant De Arrascaeta à la 78e?… Les Sud-Américains devront dominer le Ghana, tout en espérant que les coiffeurs portugais fassent le nécessaire face à la Corée du Sud, pour espérer ne pas devoir prendre de ticket direct pour Montevideo.

Ton opinion