Football: Le Portugal premier qualifié pour les finales
Actualisé

FootballLe Portugal premier qualifié pour les finales

Les Portugais ont résisté à l'Italie (0-0). Ils joueront les finales à quatre de la Ligue des nations, en juin prochain.

Les Portugais auront une chance de remporter un nouveau titre l'an prochain.

Les Portugais auront une chance de remporter un nouveau titre l'an prochain.

Keystone

Secoué pendant une heure par l'Italie, qui commence de nouveau à ressembler à une équipe de haut niveau, le Portugal a résisté samedi (0-0) et ramené de Milan le point qui lui suffit à se qualifier pour le Final Four de la Ligue des nations.

Les champions d'Europe en titre ont donc bien géré l'absence de Cristiano Ronaldo pendant toute cette phase de poules et comptent sept points en trois matches, l'Italie terminant à cinq.

Le match de mardi face à la Pologne sera donc sans enjeu pour les Portugais, qui devraient être les hôtes de la phase finale à quatre au printemps prochain.

Pour boucler définitivement l'affaire samedi à San Siro, les Portugais n'ont pourtant presque rien fait d'autre que défendre. Leur première occasion est arrivée à la 73e minute avec un tir au-dessus de Joao Mario, la deuxième et dernière deux minutes plus tard avec une bonne frappe de William Carvalho détournée par Donnarumma.

Pour le reste, la partie a été nettement à l'avantage des Italiens, notamment la première période, ce que la Nazionale a proposé de meilleur depuis très longtemps.

Un an, presque jour pour jour, après le désastre de l'élimination face à la Suède en barrage d'accession au Mondial, San Siro a donc vu un nouveau 0-0.

Mais c'est à peu près le seul point commun entre les deux soirées car, un an plus tard, l'Italie a retrouvé une équipe de football, le travail de Roberto Mancini commençant à porter des fruits.

Pendant près d'une heure, le trio de poids plume Verratti-Jorginho-Insigne installé côté gauche a ainsi multiplié les passes courtes et fait tourner la tête aux Portugais.

A droite, le triangle Barella-Florenzi-Chiesa, à peine plus haut mais plus teigneux, imposait un pressing intense. Les Italiens, alors, multipliaient les occasions, avec une frappe d'Insigne (5e) et des tentatives dangereuses de Florenzi (7e), Immobile (35e) ou Bonucci (38e).

La 100e de Chiellini

Après la pause, Chiesa touchait même l'extérieur du poteau (53e) au bout d'une action initiée par une passe délicieuse de Verratti, très bon samedi.

Mais à l'heure de jeu, les Italiens ont baissé de régime et le Portugal a pu gérer la partie.

Surtout, on s'est rappelé à ce moment là que l'admirable Chiellini, qui a fêté à Milan sa 100e cape, était aussi le meilleur buteur de l'Italie sur la pelouse avec huit buts en sélection, ce qui est une des explications des difficultés italiennes actuelles.

Pour Mancini et les Azzurri, il reste donc à trouver un buteur sur la route de la qualification à l'Euro-2020, leur véritable objectif, bien plus que la Ligue des nations.

Le Portugal, de son côté, a un Final Four à organiser et à gagner. Avec Cristiano Ronaldo, sans doute.

La Suède peut monter

La Suède, elle, regarde vers le haut: moribonds depuis le Mondial, les Scandinaves se sont imposés en Turquie (1-0) grâce à un penalty du défenseur Andreas Granqvist (71e), pour garder une chance de monter en première division.

Derniers avant ce match, les voilà désormais à trois points du leader du groupe 2, la Russie (7 pts contre 4), qu'ils affronteront mardi à Solna, pour un choc qui pourrait les envoyer en Ligue A, en cas de succès!

La Turquie (3e, 3 pts) est elle reléguée dans cette troisième division... que la Serbie espère quitter rapidement.

La Serbie devant

L'équipe de Nemanja Matic a battu à Belgrade, où elle n'a plus perdu depuis 2015, son voisin le Monténégro (2-1) grâce à des buts d'Adem Ljacic (30e) et Aleksandar Mitrovic (32e). Première avec 11 points, la Serbie confirme ainsi son emprise sur le groupe 4 et sera promue en deuxième division en cas de succès mardi face à la Lituanie, ou si son dauphin la Roumanie (2e, 9 pts) ne s'impose pas au Monténégro dans le même temps.

Une «finale» en Ecosse mardi

L'Ecosse, facile vainqueur en Albanie (4-0), disputera également mardi une finale pour la Ligue B face à Israël, avec qui elle partage la première place du groupe 1 avec 6 points.

Le Kosovo de Challandes a cartonné

Il y aura aussi une «finale», mardi prochain, dans le groupe 3 de la Ligue D. Deux points seulement séparent le Kosovo entraîné par Bernard Challandes (1er avec 11 points) de l'Azerbaïdjan (2e avec 9 points). Les deux équipes se sont imposées samedi soir dans l'avant-dernière journée du groupe.

A Malte, les hommes de Challandes n'ont pas fait dans le détail (5-0). Si les Maltais ont résisté une grosse heure après l'ouverture de la marque par Muriqi (5e), ils ont explosé en fin de rencontre sous les coups de Kololli (70e), Avdijaj (78e et 80e) et Rashica (86e).

A Bakou, l'Azerbaïdjan, lui, est venu à bout des Îles Féroé 2-0. Les joueurs de Gurban Gurbanov ont ouvert la marque par Nazarov (18e) et scellé le score grâce à Madatov, dix minutes plus tard.

Mardi à 20 heures 45, à Pristina, un match nul suffira donc aux Kosovars pour être promus en Ligue C. C'est le résultat qu'ils avaient réalisé au match aller (0-0), en septembre dernier.

(NewsXpress)

Ton opinion