Le poseur de bombe de la rue Copernic en 1980 a été identifié

Actualisé

Le poseur de bombe de la rue Copernic en 1980 a été identifié

Vingt-sept ans après l'attentat qui avait tué quatre personnes contre la synagogue de la rue Copernic, en plein Paris, la justice est sur la piste du chef du commando.

Il s'agit d'un Palestinien vivant au Canada, écrit jeudi «Le Figaro».

«Les services antiterroristes français, qui n'ont jamais clos l'enquête, ont bien l'intention de troubler sa retraite», ajoute le journal. Le suspect, d'origine palestinienne et aujourd'hui âgé de 55 ans, possèderait la double nationalité libanaise et canadienne.

Une commission rogatoire internationale a été délivrée le mois dernier aux services enquêteurs pour recueillir des informations sur son séjour aux États-Unis, où l'homme a passé de longues années avant de s'établir au Canada.

Il y a 27 ans, il militait dans les rangs d'un groupuscule terroriste palestinien né dans les années 1970, le Front populaire de libération de la Palestine-Opérations spéciales (FPLP-OS), hostile à Yasser Arafat, précise «Le Figaro».

Cet homme aurait été identifié grâce au fichier de l'organisation que l'Allemagne s'est procurée et a transmis à des pays amis, dont la France.

L'attentat, perpétré le 3 octobre 1980 à proximite de la synagogue de la rue Copernic, avait fait quatre morts et neuf blesses. (ats)

Ton opinion