10.02.2020 à 13:25

Credit Suisse

Le post Insta de Tidjane Thiam qui a scellé son sort

Une image du patron entouré des membres du conseil d'administration du No 2 bancaire helvétique n'est pas très bien passée au sein de l'établissement.

de
chk/fpo/cga

Un moment de franche rigolade entre les managers de Credit Suisse a probablement été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Dans la nuit de mercredi à jeudi, celui qui était encore le boss de la grande banque a publié sur Instagram une photo le montrant lui et les membres du conseil d'administration tout sourire. Prise après un déjeuner de travail, l'image laisse penser que le patron, Tidjane Thiam, bénéficie d'un large soutien au sein de Credit Suisse (CS), comme l'a écrit la «NZZ am Sonntag».

Mais l'image a provoqué un certain malaise au sein du No2 bancaire helvétique, poursuit le journal dominical. Toutes les personnes présentes sur le cliché n'étaient pas au courant que l'image serait publiée. Certaines se sont senties utilisées ou mises en scène, dans une sorte de coup médiatique fomenté par le patron de CS. Le post a ainsi scellé ce qui était devenu inéluctable depuis quelques jours: le départ de Tidjane Thiam.

La «NZZ am Sonntag» relève également que les actionnaires étrangers de CS ont menacé de licencier le président du conseil d'administration (CA) Urs Rohner s'il renversait Tidjane Thiam. Une menace qui n'a pas été appréciée par le CA, qui a fait savoir qu'il «n'agissait pas sur commande».

Un cadeau d'adieu à 30 millions?

Tidjane Thiam aurait négocié une indemnité de départ qui se chiffre en millions. Selon le «Tages Anzeiger», le montant de 30 millions de francs a été évoqué entre l'ex-directeur général et le conseil d'administration de la banque. La condition préalable à ce versement réside dans le fait que Thiam ne doit pas diffamer son ancien employeur.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!