Granges-Paccot (FR): Le prédicateur interdit, le CCIS regrette
Actualisé

Granges-Paccot (FR)Le prédicateur interdit, le CCIS regrette

Le canton de Fribourg ne recevra finalement pas un prédicateur musulman contesté.

Le Conseil central islamique suisse (CCIS) regrette que Mohammed Al-Arifi ne puisse pas participer à la deuxième conférence annuelle de son mouvement samedi à Granges-Paccot (FR). Il juge la mesure disproportionnée.

La conférence se tiendra comme prévue, a indiqué le CCIS dans un communiqué. Ce dernier fait remarquer que M. Al-Arifi n'était qu'un parmi 14 orateurs. Il sera remplacé par un «invité surprise adéquat». Les organisateurs de la conférence attendent 2000 à 2500 visiteurs. (ats)

Ton opinion