Pays-Bas: Le premier joint électronique débarque
Actualisé

Pays-BasLe premier joint électronique débarque

Suite au vif succès rencontré par l'e-cigarette dans le monde, une entreprise se lance dans la production de l'e-joint pour le plaisir des amateurs de cannabis.

par
adu
Les bouffées permettent d'illuminer l'objet.

Les bouffées permettent d'illuminer l'objet.

Une version inédite d'un joint électronique vient d'être présentée par la société néerlandaise E-Njoint. Pour l'heure, seule sa forme conique rappelle le traditionnel pétard. En effet, elle ne contient pas de THC (substance psychotrope du cannabis), ni de tabac ou de nicotine. En revanche, l'objet a été conçu avec un petit effet lumineux. «A chaque bouffée une feuille de cannabis verte s'allume à son extrémité et brille à travers le revêtement chromé», indique l'entreprise dans un communiqué, relayé notamment par «La Dépêche» et le «Huffington Post».

Avec ses six arômes fruités à choix, elle est conforme à la législation néerlandaise. Toutefois, l'e-joint pourrait bientôt être utilisable avec du chanvre sous forme liquide et en herbes sèches. Deux modèles sont sur le point d'être commercialisés. Soulignons que la société E-Njoint est basée aux Pays-Bas, pays où la vente et la consommation de cannabis sont légales. Ce n'est pas le cas en Suisse.

Projet dans le milieu de la santé

Par ailleurs, le concepteur serait en négociation avec un fournisseur de marijuana à vocation médicale, «afin d'acquérir l'expertise qui permettra de transformer ses créations en produits de santé», relate le «Huffington Post». Cela pourrait ouvrir le marché dans les pays qui autorisent la consommation sur prescription médicale.

Ton opinion