Actualisé

Corruption présuméLe Premier ministre espagnol va parler

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy s'exprimera samedi sur le scandale de corruption où son nom est apparu, a annoncé vendredi la porte-parole du gouvernement de droite, Soraya Saenz de Santamaria.

L'opposition socialiste exige que le chef du gouvernement en personne s'explique publiquement.

L'opposition socialiste exige que le chef du gouvernement en personne s'explique publiquement.

Mariano Rajoy «fera connaître lui-même son opinion demain», a déclaré la porte-parole, interrogée sur les informations publiées jeudi par le quotidien «El Pais», faisant apparaître son nom parmi une liste de bénéficiaires de paiements occultes.

Le Parti populaire, de droite, que préside Mariano Rajoy depuis 2004, a fermement démenti ces allégations, assurant que ses comptes sont «transparents», mais l'opposition socialiste exige que le chef du gouvernement en personne s'explique publiquement.

Selon «El Pais», qui se fonde sur de présumés documents comptables établis par deux anciens trésoriers du PP, Alvaro Lapuerta et Luis Barcenas, l'actuel chef du gouvernement aurait perçu, entre 1997 et 2008, des «paiements trimestriels ou semestriels pour un total de 25'200 euros par an» sous forme de dons émanant d'entreprises privées. La direction du PP est convoquée samedi en réunion extraordinaire pour examiner cette affaire. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!