Le Premier ministre irlandais présente sa démission

Actualisé

Le Premier ministre irlandais présente sa démission

Après onze ans au pouvoir, le Premier ministre irlandais Bertie Ahern a remis mardi sa lettre de démission à la présidente Mary McAleese.

M. Ahern, 56 ans, avait annoncé le 2 avril son prochain départ, suite à des accusations de corruption remontant aux années 90.

Le Parlement irlandais se réunira mercredi pour élire son successeur, l'actuel ministre des Finances Brian Cowen. M. Ahern a réaffirmé le 2 avril en annonçant sa démission qu'il ne s'est jamais rendu coupable de corruption.

Il avait été réélu le 14 juin 2007 par le Parlement au poste de Premier ministre, à la tête d'une coalition élargie. M. Ahern compte également quitter ses fonctions de chef du Fianna Fail (centre-droit), le plus important parti en Irlande, au pouvoir depuis 1994.

Bertie Ahern va continuer à se défendre. L'enquête, souligne-t-il, «montrera que je n'ai agi d'aucune façon de manière incorrecte». Le Premier ministre démissionnaire était en position délicate après la découverte par les enquêteurs de versements secrets d'argent provenant d'hommes d'affaires, au milieu des années 90.

Il avait initialement affirmé n'avoir reçu que deux gros versements, provenant selon lui d'amis personnels. Mais l'enquête a fait apparaître l'existence d'une douzaine de versements d'argent liquide. Plus de 100.000 euros dont l'origine restent à déterminer ont ainsi versés sur son compte. Bertie Ahern doit à nouveau être entendu au cours du mois de mai. Ses mandats auront été marqués par des succès économiques sans précédent pour l'Irlande et la paix longtemps attendue en Irlande du Nord. AP

ll/v0559 (ap)

Ton opinion