Euro en Angleterre: Le premier tour de l'Euro 2022 en chiffres

Publié

Euro en AngleterreLe premier tour de l'Euro 2022 en chiffres

Le championnat d'Europe en Angleterre est jusqu'ici un franc succès, sur et hors du pré. Florilège de chiffres et d'anecdotes, avant d'attaquer les choses sérieuses mercredi soir.

par
Robin Carrel
(Londres)
L’Anglaise Beth Mead a marqué l’histoire de la compétition.

L’Anglaise Beth Mead a marqué l’histoire de la compétition.

AFP

C'était connu avant même le début des hostilités: la compétition allait battre un record de billets vendus. C'est désormais largement chose faite et même bien faite. Les joueuses avaient attiré environ 240'000 supporters il y a 5 ans aux Pays-Bas, pour voir la sélection locale remporter le titre continental. Cette année, plus d'un demi-million de tickets a d'ores et déjà été écoulé. Record doublé! Le seul premier tour a attiré 369'314 spectateurs, soit une moyenne supérieure à 15'000 par match.

Le record de spectateurs pour un match de l'Euro féminin est également tombé. Le match d'ouverture à Old Trafford (Angleterre-Autriche 1-0) a attiré 68'871 fans. La marque de référence datait de 2013. La finale de l'Euro en Suède, à Solna, avait alors été suivie par 41'301 personnes. Le record tombera encore une fois dans 10 jours. La finale à Wembley est annoncée à guichets fermés et donc près de 90'000 billets dans la nature.

Il n'y a pas que l'Angleterre qui a rempli les travées des stades locaux, loin de là. Jamais, en effet, des parties n'impliquant pas l'équipe hôte n'avaient été si suivies. Le record est même tombé trois fois en quelques jours. C'est d'abord le match Espagne-Finlande qui a attiré 16'819 personnes. Ensuite, Pays-Bas-Suède a fait se déplacer 21'342 fans. C'est finalement la partie entre la Suisse et les Pays-Bas qui a fini en tête, quand 22'596 suiveurs du football féminin ont envahi Bramall Lane à Sheffield.

Les télévisions n'ont pas non plus à se plaindre des prestations des footballeuses. En France, par exemple, la rencontre entre la France et la Belgique a permis à TF1 de réaliser la meilleure audience de la soirée dans l'Hexagone. Et le 14 juillet s'il vous plaît. Plus de 4 millions de Français étaient devant leur TV ce soir-là. La BBC anglaise a réuni autant de téléspectateurs pour le match d'ouverture, dans le pays organisateur.

C’est beau un Old Trafford plein.

C’est beau un Old Trafford plein.

AFP

Les organisateurs avaient choisi de sélectionner des stades plutôt en périphérie des grandes villes et ces dernières ne peuvent que s'en féliciter. La cité de Sheffield, par exemple, a vu son centre-ville connaître une augmentation de 22% de sa fréquentation habituelle, le jour de Pays-Bas-Suède. Ces bourgades ont toutes été dotées de «fans parties» et plus de 90'000 supporters y ont visité ces lieux.

Il y aussi le volet sportif, qui a vu quelques records tomber. L'Angleterre, par exemple, est devenue la plus grande force de frappe de l'histoire d'un 1er tour d'Euro avec les 14 buts qu'elle a inscrits en trois rencontres. Grâce notamment à sa buteuse Beth Mead, auteure de 5 buts, ce qui n'était jamais arrivé. La Nord-Irlandaise Julie Nelson, buteuse contre la Norvège, est quant à elle devenue la plus ancienne marqueuse d'un Euro, à 37 ans et 33 jours.

Ton opinion