Football - Serbie: Le président amendé pour avoir trinqué au succès
Actualisé

Football - SerbieLe président amendé pour avoir trinqué au succès

Boris Tadic, président serbe, a été condamné à payer une amende de 400 euros pour avoir sablé le champagne à l'issue d'un match de football qui a qualifié la Serbie au Mondial 2010, ont rapporté mardi les journaux Vecernje novosti et Press.

Le président serbe avait plaidé coupable la semaine dernière devant le tribunal municipal de Belgrade chargé de l'affaire, expliquant qu'il ne savait pas qu'il enfreignait la loi.

«Je ne savais pas que la consommation d'alcool, même si c'était pour lever mon verre, était défendue» dans les lieux sportifs, avait déclaré M. Tadic devant le Tribunal.

«J'en assume la responsabilité et je pense que, comme toute autre citoyen, je dois payer l'amende ou purger une peine, en fonction du verdict», avait-il ajouté.

Deux autres responsables serbes, la ministre des Sports, Snezana Markovic-Samardzic et le président de l'Assemblée municipale de Belgrade, Aleksandar Antic, ont été condamnés à la même amende.

La police avait porté plainte le 16 octobre contre M. Tadic et le responsable de l'Association serbe de football, Tomislav Karadzic, pour avoir «violé la loi contre la violence et les comportements indécents lors des rencontres sportives».

La police reprochait à M. Tadic et ses collaborateurs d'avoir ouvert une bouteille de champagne dans un salon du stade de l'Etoile Rouge à Belgrade, après la victoire de l'équipe serbe de football contre la Roumanie, le 10 octobre.

La rencontre a permis la qualification de la Serbie pour la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Les autorités serbes ont affirmé à plusieurs reprises leur intention de combattre les violences et les exactions lors des rencontres sportives émanant pour la plupart de groupes de hooligans très déterminés.

(afp)

Ton opinion