Actualisé 14.12.2009 à 12:43

Canton de FribourgLe président d'Uniterre condamné

La montée d'adrénaline entre Uniterre et la Fédération des sociétés fribourgeoises de laiterie survenue le 18 mai à Pringy (FR) a des suites judiciaires.

Le président du syndicat paysan a écopé de 80 heures de travail d'intérêt général avec sursis pour séquestration et contrainte.

Au cours de l'assemblée en question, plusieurs dizaines de personnes ont été retenues par des membres du syndicat Uniterre, dans la salle de conférence, durant environ 3 heures. Les manifestants, entre 150 et 200 personnes venues de tous les cantons de Suisse romande, entendaient obtenir l'assurance de l'application immédiate du règlement pour la gestion des quantités de lait.

Au terme de ses investigations, le juge d'instruction Jean-Luc Mooser a constaté que des personnes ont été privées de leur liberté ou pour le moins entravées dans celle-ci, afin de les contraindre à accepter les revendications des manifestants. Le président d'Uniterre a de son côté admis avoir pris la décision de bloquer l'accès à la salle de réunion au moyen de palettes.

Le juge d'instruction a considéré que le président d'Uniterre s'est rendu coupable de séquestration et de contrainte. Il l'a condamné, par ordonnance pénale du 3 décembre, à une peine de 80 heures de travail d'intérêt général avec sursis pendant 2 ans.

Recours encore possibles

Les autres personnes inculpées ont été mises au bénéfice d'un non- lieu. Cette décision n'est pas entrée en force et peut faire l'objet d'une opposition en ce qui concerne l'ordonnance pénale et d'un recours en ce qui concerne le non-lieu, a précisé vendredi le juge Mooser dans un communiqué de presse.

«Par cette condamnation avec sursis, la justice fribourgeoise tente de faire taire Uniterre et empêcher d'autres actions syndicales sur sol fribourgeois», a réagi Uniterre dans un communiqué de presse. Le syndicat paysan se dit choqué de constater que Fribourg est le seul canton où Uniterre est inculpé, puis condamné, suite aux actions qu'il a menées pour la défense du prix du lait et une gestion stricte des quantités de lait. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!