Actualisé 12.07.2011 à 11:17

Fraude fiscale

Le président de l'UDC soleuroise inculpé

Le chef de file de l'UDC de Soleure est accusé de fraude fiscale faux dans les titres.

Le président de l'UDC soleuroise Heinz Müller devra répondre de fraude fiscale et faux dans les titres devant la justice. Le Ministère public du canton l'a inculpé lundi après que le politicien et entrepreneur a fait recours contre une ordonnance pénale en février dernier.

Le Ministère public soleurois avait condamné Heinz Müller à une peine pécuniaire avec sursis. Le recours de ce dernier a automatiquement ouvert la voie à un procès dont la date n'a pas encore été fixée.

Les faits remontent à 2006 et 2007. Le politicien est accusé d'avoir alors financé la campagne électorale pour le Conseil national avec de l'argent inscrit à titre de charges de son entreprise.

Cette opération a diminué le bénéfices des deux exercices concernées de 170'000 francs, indique mardi le Ministère public. De cette manière Heinz Müller a payé moins d'impôts. Le député au Grand Conseil âgé de 50 ans n'a en revanche pas été élu au Conseil national.

Selon le Ministère public, les frais liés à la campagne électorale constituent des dépenses privées non assimilables à des charges d'entreprise. En décembre 2010, Heinz Müller avait contre- attaqué face à ces reproches en portant plainte contre le canton pour atteinte à la personnalité à travers une violation du secret de fonction. Il s'estime victime d'une campagne de dénigrement.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!