Kirghiztan: Le président déchu accusé de meurtres
Actualisé

KirghiztanLe président déchu accusé de meurtres

Le président kirghize déchu a été inculpé pour avoir organisé des meurtres de masse, a annoncé mardi un responsable du gouvernement par intérim.

Le président déchu a dû fuir son pays.

Le président déchu a dû fuir son pays.

Lors d'une conférence de presse, Azimbek Beknazarov, vice-président du gouvernement de l'opposition, a précisé que Kurmanbek Bakiev a également été mis en examen pour abus de pouvoir et qu'il a perdu son immunité présidentielle.

Ce dernier a fui la capitale le 7 avril après que les forces gouvernementales ont ouvert le feu contre les manifestants, faisant au moins 85 morts. Le président a dans un premier temps tenté d'organiser la résistance depuis son fief du sud du pays, mais a fini par se réfugier au Bélarus. (ap)

Ton opinion