Amérique latine: Le président du Panama annonce qu’il a un cancer du sang

Publié

Amérique latineLe président du Panama annonce qu’il a un cancer du sang

Laurentino Cortizo, a annoncé lundi qu’il souffrait d’un «syndrome myélodysplasique», un type de cancer qui attaque les cellules du sang, tout en disant qu’il se sentait bien et avait «le moral».

Laurentino Cortizo Cohen à Los Angeles le 10 juin 2022.

Laurentino Cortizo Cohen à Los Angeles le 10 juin 2022.

AFP

Le chef d’État de 69 ans a subi une biopsie de la moelle osseuse, dont les échantillons ont été envoyés à un laboratoire aux États-Unis. Le 16 juin, les médecins l’ont informé du diagnostic de «syndrome myélodysplasique à risque intermédiaire».

Dans un message télévisé, Laurentino Cortizo a affirmé qu’il ferait une seconde évaluation en juillet à Houston (États-Unis) afin de connaître le développement de sa maladie. «Je tiens à dire que je me sens bien, que j’ai le moral, et que je vais continuer à exercer mes fonctions habituelles», a souligné le président du pays d’Amérique centrale.

«La maladie diagnostiquée chez M. le Président est un type de cancer du sang», a expliqué à l’AFP Julio Sandoval, médecin spécialisé en médecine interne et critique. Selon cet expert, ce type de cancer entraîne une diminution de l’hémoglobine et une altération du nombre de plaquettes et de globules blancs chez le patient, qui peut ressentir de la fatigue, de la lassitude, de la faiblesse, de la fièvre et subir une perte de poids.

La maladie pourrait être causée «par un trouble génétique qui se développe silencieusement et apparaît après l’âge de 60 ans», a expliqué Julio Sandoval, ajoutant que l’espérance de vie après un tel diagnostic allait «de six mois à quinze ans».

(AFP)

Ton opinion

3 commentaires