Actualisé 14.01.2008 à 23:24

Le président helvétique quitte le pays des pharaons

Pascal Couchepin a précédé George W. Bush de deux jours au Cair. Il a rencontré hier le président Moubarak.

Le conflit israélo-palestinien a été au centre des discussions entre les deux présidents. Hosni Moubarak s'est montré pessimiste quant à une issue rapide du contentieux. «Plus personne ne croit à une solution rapide du conflit, a-t-il déclaré. La situation est plus difficile qu'il y a quelques années.» Pascal Couchepin a rappelé la politique des bons offices de la Suisse, en relativisant le poids de Berne. «Ça n'est pas nous qui pouvons amener le processus. La Suisse est trop modeste par sa taille, son influence et sa force militaire», a affirmé le président de la Confédération.

Cet entretien avec Hosni Moubarak marquait la fin d'un voyage présidentiel de plus d'une semaine au Maroc et en Egypte. Cette tournée a permis au chef du Département fédéral de l'intérieur de rencontrer de nombreux ministres, de la Santé, de la Culture, de la Recherche et de la Formation, ainsi que le premier ministre marocain, Abbas el Fassi. Le président de la Confédération s'est notamment intéressé aux questions religieuses. La durée de ce voyage a interpellé quelques élus à Berne. D'autres destinations sont prévues durant son année présidentielle, notamment en Slovénie, en France, en Espagne. Pascal Couchepin se rendra aussi en Chine à l'occasion des Jeux olympiques, ainsi qu'au Vietnam et aux Philippines.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!