11.10.2020 à 00:34

PérouLe président péruvien sous enquête à la fin de son mandat

Une enquête pour corruption sera ouverte contre le président Martin Vizcarra à la fin de son mandat de président de la République, en juillet 2021.

Le président du Pérou, Martin Vizcarra, à Lima, le 15 septembre 2020.

Le président du Pérou, Martin Vizcarra, à Lima, le 15 septembre 2020.

KEYSTONE

Le parquet général du Pérou a annoncé vendredi qu’il ouvrirait une enquête pour corruption contre le président Martin Vizcarra à la fin de son mandat, en juillet 2021. L’affaire porte sur l’embauche d’un chanteur par le ministère de la culture.

«Après avoir reçu le rapport du parquet provincial spécialisé dans les délits de corruption de fonctionnaires, nous avons décidé qu’il existe des raisons pour enquêter sur le président de la République», a indiqué le parquet général dans un communiqué. En raison de l’immunité que confère la constitution au chef de l’État, «le début de l’enquête reste suspendu jusqu’au 28 juillet 2021, quand il quittera ses fonctions», a précisé le parquet.

«Mettre les choses au clair»

Martin Vizcarra a réagi samedi, se disant prêt à affronter une enquête dès maintenant. «Je suis là. Je n’attends pas le 28 juillet de l’année prochaine. Je veux mettre les choses au clair dès maintenant, parce que tout est transparent et conforme à la loi», a-t-il déclaré. La justice soupçonne l’artiste peu connu, Richard Cisneros, alias «Richard Swing», d’avoir touché environ 50’000 dollars (45’5000 francs) d’argent public en vertu d’un contrat de complaisance pour effectuer des conférences.

Une procédure de destitution contre Martin Vizcarra avait été lancée en vain en septembre devant le Parlement. Lors de la procédure, les députés avaient pu écouter des enregistrements dans lesquels le président demandait à deux de ses assistants de mentir sur le nombre de visites effectuées par ce chanteur au siège du gouvernement. Le Pérou a connu une forte instabilité politique au cours des dernières années, les quatre derniers présidents ayant eu maille à partir avec la justice.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!