Actualisé 20.12.2009 à 18:05

Berlusconi attaqué

Le président requinqué par les messages de soutien

Silvio Berlusconi s'est dit dimanche réconforté par les messages de soutien reçus depuis son agression, qui lui ont donné un «nouvel élan».

Le président du conseil italien s'est adressé par téléphone à des partisans rassemblés à Vérone pour une «manifestation de solidarité» envers le chef du gouvernement, selon les agences de presse italiennes ANSA et Apcom.

Via l'un des responsables présents, Silvio Berlusconi a répété sa devise désormais inscrite sur le site internet de son parti, le Peuple de la liberté (PDL): «l'amour triomphe toujours de l'envie et de la haine». «Les manifestations de soutien m'ont donné un nouvel élan pour continuer et soutenir nos efforts pour le bien du pays», a-t-il dit selon les agences italiennes.

Dimanche dernier, Silvio Berlusconi avait été agressé après un meeting à Milan par un homme qui lui a jeté au visage une statuette-souvenir de la cathédrale de la ville. Le chef du gouvernement, âgé de 73 ans, a eu le nez fracturé et deux dents cassés. Il a pu sortir jeudi de l'hôpital et se repose depuis dans sa résidence milanaise.

Après l'agression, le chef du gouvernement italien s'était plaint d'être la cible d'un «climat de haine». Alors que des milliers d'Italiens étaient descendus dans les rues de Rome au début du mois pour réclamer sa démission, Silvio Berlusconi a vu sa cote de popularité remonter après sa mésaventure: d'après un sondage publié dimanche dans le «Corriere della Sera», il gagne sept points par rapport au mois dernier à 55,9% de bonnes opinions.

Son agresseur, un homme de 42 ans, qui avait souffert dans le passé de troubles psychologiques, est toujours incarcéré dans une prison milanaise. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!