Actualisé 13.04.2006 à 09:01

Le président tchadien a la situation «sous contrôle»

Idriss Deby Itno a affirmé ce matin que les colonnes de rebelles du Front uni pour le changement (FUC) qui ont attaqué plus tôt N'Djamena avaient été détruites. Il a déclaré que la situation était «sous contrôle».

«Les colonnes de rebelles ont été entièrement détruites (...) la situation est entièrement sous contrôle», a déclaré le président Deby sur sur Radio France Internationale (RFI).

«Il n'y a rien, rien du tout (...) il y a eu des tirs d'armes légères près de l'Assemblée nationale, c'est tout (...) trois véhicules ont été repérés, ils ont été détruits sur place», a poursuivi le chef de l'Etat tchadien, qui a affirmé qu'il se trouvait jeudi matin dans son palais à N'Djamena.

«Il y a des fuyards à pied qui sont rentrés (dans N'Djamena) et qui sont ramassés (...) il n'y a plus de colonnes (de rebelles), la colonne a été entièrement détruite», a encore indiqué M. Deby.

Des combats ont eu lieu jeudi à l'aube autour de N'Djamena entre les rebelles du FUC et l'armée tchadienne, selon une source militaire tchadienne. D'intenses échanges de tirs à l'arme lourde ont été entendus autour de la ville à partir de 05h30 (06h30 en Suisse), a constaté une correspondante de l'AFP. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!