Actualisé 11.07.2007 à 17:10

Le président ukrainien à nouveau en traitement en Suisse

Kiev - Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko est parti en Suisse mercredi pour y subir des soins, a annoncé la présidence.

Il souffre depuis septembre 2004 d'un empoisonnement à la dioxine qui l'a gravement défiguré.

Depuis la Hongrie, où il se trouvait en visite, M. Iouchtchenko s'est envolé pour la Suisse pour un «examen médical prévu» lié à son traitement destiné à évacuer la dioxine de son organisme, selon son service de presse.

Une source proche de la présidence a toutefois indiqué à l'AFP que la départ pour la Suisse était initialement prévu vendredi, sans pouvoir préciser les raisons de son anticipation.

Le 6 septembre 2004, M. Iouchtchenko, alors candidat de l'opposition à la présidentielle, était tombé gravement malade, en pleine campagne contre le candidat favori du pouvoir et de Moscou, Viktor Ianoukovitch.

Après la victoire annoncée de M. Ianoukovitch, considérée comme frauduleuse, M. Iouchtchenko, dont le visage était alors très marqué par son intoxication, avait finalement été porté au pouvoir par la «révolution orange» et l'organisation d'un nouveau scrutin.

L'enquête sur son empoisonnement n'a par la suite guère progressé, même si des expertises officielles ont confirmé la forte présence de dioxine dans l'organisme de M. Iouchtchenko et conclu à un empoisonnement prémédité. L'ex-opposant avait mis en cause le régime de son prédécesseur Leonid Koutchma.

M. Iouchtchenko, qui avait été soigné à Vienne après son empoisonnement, a ensuite continué son traitement dans une clinique de Genève où il passe régulièrement des examens médicaux. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!