Pays-Bas: Le prince Friso transporté au palais de sa mère
Actualisé

Pays-BasLe prince Friso transporté au palais de sa mère

Le prince Friso est dans un état de «conscience minimale» à la suite d'un accident de ski en Autriche en février 2012. Il a été transporté au palais de sa mère Beatrix à La Haye.

La mère et la femme du prince à l'hôpital où le prince Friso a été pris en charge.

La mère et la femme du prince à l'hôpital où le prince Friso a été pris en charge.

«Son Altesse royale le prince Friso a quitté aujourd'hui l'hôpital Wellington de Londres», selon un communiqué du service de presse de la famille royale néerlandaise. «Le prince Friso passera l'été avec sa famille au Palais Huis ten Bosch, où une équipe médicale (...) prendra soin de lui».

«Il n'est plus nécessaire de lui fournir un traitement dans un hôpital, raison pour laquelle les possibilités à long-terme en vue d'un traitement aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni vont être explorées», a ajouté la même source.

Etat de santé toujours préoccupant

«Le prince Friso reste dans un état de conscience minimale», a toutefois précisé la famille royale, selon laquelle son état de santé est «encore préoccupant».

Le prince est arrivé mardi au palais royal, résidence de sa mère. Cette dernière avait abdiqué le 30 avril en faveur de son fils aîné Willem-Alexander et devrait se retirer plus tard dans un autre château qu'elle a récemment fait rénover. Elle a également un troisième fils, Constantijn.

Avalanche dramatique

Johan Friso, 44 ans, skieur expérimenté, avait été pris dans une avalanche le 17 février pendant qu'il skiait à Lech, dans l'ouest de l'Autriche, avec un ami sur une piste non balisée alors que le risque d'avalanche était de quatre sur une échelle de cinq.

Il était resté sous la neige pendant une vingtaine de minutes avant d'en être sorti par des sauveteurs. Dans le coma depuis lors, il avait finalement montré de «très faibles signes de conscience», avait annoncé le 19 novembre la famille royale.

Le gouvernement néerlandais n'ayant pas autorisé son mariage avec Mabel Wisse Smit, avec laquelle il a eu deux filles Luana et Zaria, Johan Friso n'est plus officiellement membre de la Maison royale néerlandaise même s'il conserve le titre de «Prince d'Orange-Nassau» à titre personnel.

Ancien salarié de la banque américaine Goldman Sachs, Johan Friso était depuis 2011 directeur financier de la société Urenco, spécialisée notamment dans l'enrichissement d'uranium. (afp)

Ton opinion