Actualisé 12.01.2010 à 20:06

Abou Dhabi

Le prince serait un bourreau à l'insu de son plein gré

Un membre de la famille qui dirige les Emirats arabes unis a été innocenté par la justice de son pays après avoir frappé et agressé sexuellement un commerçant.

de
cgo

Selon ses avocats, le cheikh Issa bin Zayed al-Nahyan, demi-frère du président, était sous l'emprise de médicaments et «n'était pas responsable de ses actes» lorsqu'il a torturé un Afghan, en 2004. Celui-ci était soupçonné de lui avoir volé une cargaison de grains d'une valeur de 5000 dollars. Le cheikh Issa aurait été drogué par deux hommes, les frères libano-américains Ghassanet Bassam Nabulsi, qui ont enregistré sur vidéo les violences afin de le faire chanter, ont affirmé ses avocats. Les frères Nabulsi ont été condamnés par contumace à cinq ans de prison pour avoir drogué le cheikh Issa et à une amende de près de 3000 fr. Trois autres hommes ont écopé de peines allant de un à trois ans pour leur rôle dans les tortures infligées, rapporte la BBC.

L'incident a été révélé l'an passé par la télévision américaine, qui a diffusé une vidéo choc. On y voit le cheikh, de nuit dans le désert, torturer le commerçant avec un aiguillon électrique pour animaux. Il lui aurait aussi enfoncé un clou dans les fesses et brûlé les testicules avant de verser du sel sur ses plaies. Les images montrent aussi un 4x4 roulant sur la victime, qui a survécu à cette séance. Les Etats-Unis ont appelé les Emirats arabes unis à réexaminer cette décision de justice. Un porte-parole du Département d'Etat américain a déclaré que tous les membres de la société émirienne «doivent être égaux devant la loi».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!