Visite: Le prince William en Afghanistan
Actualisé

VisiteLe prince William en Afghanistan

Le prince William, deuxième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre après son père Charles, a effectué dimanche une brève visite auprès des troupes britanniques en Afghanistan.

Le prince William se trouve en Afghanistan.

Le prince William se trouve en Afghanistan.

Le prince William était accompagné du ministre de la Défense, Liam Fox.

Le prince a déposé une gerbe de fleurs au pied d'un mémorial érigé en mémoire des soldats tombés au combat, à Camp Bastion, dans la province méridionale de l'Helmand, où est basée la grande partie des quelque dix mille militaires britanniques stationnés en Afghanistan.

«Je suis très fier que le prince William et moi-même ayons pu venir à Camp Bastion pour être aux côtés des hommes et des femmes qui servent en Afghanistan. Je leur rends hommage», a dit le ministre, cité par ses services.

William, dont cette visite était la seconde en Afghanisan, est rentré au Royaume-Uni peu après la cérémonie.

Autre commémoration

Un hommage traditionnel a eu lieu à Londres quelques heures plus tard, en présence notamment de la reine Elizabeth II et du prince Charles, père de William.

Les cérémonies du 11 novembre commémorent l'armistice de la Première Guerre mondiale, mais elles sont l'occasion de rendre hommage à l'ensemble des militaires tombés au combat.

William, 28 ans, a terminé une formation de pilote d'hélicoptère pour les opérations de sauvetage dans la Royal Air Force.

Son cadet, Harry, 26 ans, est également pilote d'hélicoptère. Il a passé dix semaines en Afghanistan avec les forces britanniques il y a trois ans, avant que sa présence soit éventée, le contraignant à rentrer au pays.

Demande récemment

Le prince a depuis fait part de son désir de retourner sur le terrain en Afghanistan, tout comme William qui a dit sa «ferme détermination» à aller au front en Afghanistan.

Le risque qu'ils constituent une cible privilégiée pour les talibans ou qu'ils soient enlevés rend peu probable leur déploiement en Afghanistan.

Le mois dernier, la Défense avait demandé le retrait d'un docu-fiction dans lequel le prince Harry était enlevé lors d'une mission en Afghanistan. (ats/afp)

Ton opinion