GB: Le prince William en mission aux Malouines
Actualisé

GBLe prince William en mission aux Malouines

Le prince William est arrivé aux îles Malouines pour une mission de 6 semaines, nécessaire dans sa carrière de pilote d'hélicoptère de la Royal Air Force.

La mission de William veut faire carrière dans la Royal Air Force.

La mission de William veut faire carrière dans la Royal Air Force.

Le prince William, deuxième dans l'ordre de succession au trône britannique, est arrivé jeudi aux îles Malouines pour une mission de routine de six semaines, a annoncé jeudi le ministère britannique de la Défense.

«Le ministère de la Défense peut confirmer que le lieutenant Wales (nom d'officier de William), membre d'une équipe de surveillance et de sauvetage de 4 hommes, est arrivé aux îles Falklands (la dénomination britannique de l'archipel) pour un déploiement opérationnel de routine», a indiqué le ministère dans un communiqué.

La mission de William, 29 ans, fait partie du déroulement normal de la carrière de pilote d'hélicoptère de surveillance et de sauvetage de la Royal Air Force, a précisé le ministère.

Tensions

L'archipel du sud de l'Atlantique sous domination britannique depuis 1833 est à l'origine d'un regain de tension entre le Royaume-Uni et l'Argentine depuis quelques mois.

Le ministère argentin des Affaires étrangères avait «regretté» mardi que «l'héritier de la couronne arrive (...) avec l'uniforme du conquérant et non la sagesse de l'homme d'Etat qui travaillerait au service de la paix et du dialogue entre les nations».

Nouveau navire de guerre

La Royal Navy venait d'annoncer le déploiement prochain en Atlantique sud d'un tout nouveau navire du guerre, un destroyer, pour «une mission de routine» présentée comme sans relation avec le 30e anniversaire de la guerre des Malouines (2 avril-14 juin 1982).

Mais l'Argentine avait dénoncé «la tentative britannique de militariser un conflit sur lequel les Nations unies se sont déjà prononcées à de multiples reprises en indiquant que les deux pays doivent le résoudre dans des négociations bilatérales».

Un millier de soldats britanniques sont déployés aux Malouines, qui comptent quelque 3.000 habitants. (afp)

Ton opinion