Cogneurs de Munich: Le principal accusé est le seul à faire recours
Actualisé

Cogneurs de MunichLe principal accusé est le seul à faire recours

Le principal prévenu du procès des adolescents zurichois qui ont tabassé des passants à Munich, dont un grièvement, fait appel de sa condamnation.

L'adolescent avait été sanctionné de 7 ans de réclusion la semaine dernière. Ses complices moins lourdement punis ont renoncé à recourir.

Les condamnés avaient 7 jours pour demander la révision du procès devant la Cour suprême fédéral de Karlsruhe (D). A l'échéance du délai, lundi à minuit, seul le principal agresseur a usé de ce droit, a indiqué mardi à l'agence de presse dpa la porte-parole de la justice munichoise.

Ses deux complices en revanche, âgés comme lui de 18 ans, ne contestent pas leur peine de 4 ans et 10 mois pour l'un et 2 ans et 10 mois pour l'autre. Leur condamnation entre dès lors en vigueur. Le Ministère public renonce lui aussi à recourir car il estime le jugement et ses considérants écrits «solides», a précisé sa porte- parole à l'ATS.

Le procès à huis-clos devant la justice des mineurs de la capitale bavaroise a duré plus de huit mois. Les deux accusés les plus sanctionnés ont été condamnés pour tentative d'assassinat et lésions corporelles graves. Seul ce dernier chef d'accusation a été retenu contre le troisième prévenu.

Les faits remontent au 30 juin 2009. Pendant un voyage d'étude de leur classe de Küsnacht (ZH) à Munich, les trois adolescents, âgés alors de 16 ans, ont d'abord agressé trois personnes avant de tabasser deux passants sans raison. Leur principale victime a frôlé la mort, est défigurée et souffre encore de séquelles.

(ats)

Ton opinion