Cogneurs de Munich: Le principal accusé toujours muet
Actualisé

Cogneurs de MunichLe principal accusé toujours muet

Alors que le principal accusé du procès des adolescents zurichois qui ont tabassé cinq passants l'an dernier à Munich n'a pas voulu s'exprimer lundi devant les juges, de nouveaux témoins seront convoqués.

Agé aujourd'hui de 17 ans, le principal accusé a répondu le matin aux questions du juge sur sa personne, sa vie et une expertise le concernant. Il a aussi déclaré qu'il s'exprimerait l'après-midi sur le déroulement des agressions.

Ca n'a toutefois pas été le cas. Car un avocat d'une des victimes a fourni aux médias des détails sur ces attaques, a précisé Thomas Streinkraus-Koch, porte-parole du Ministère public.

Au deuxième jour du procès, des policiers doivent témoigner. Les victimes seront appelées à la barre l'après-midi. Le procès se déroule à huis clos. Les trois jeunes risquent jusqu'à dix ans de privation de liberté. Ils pourraient purger leur peine en Suisse.

Tabassage

Les trois écoliers de Küsnacht (ZH) - deux Suisses et un Slovène - participaient à un voyage d'étude en juin dernier à Munich. Après avoir bu de l'alcool dans un parc du centre ville, ils ont tabassé trois chômeurs, dont un visiblement handicapé physique.

En rentrant à l'hôtel, ils ont encore tabassé un homme d'affaires et un étudiant. Le trio a été arrêté le soir même et se trouve depuis en prison.

Les trois adolescents ont déjà été condamnés en Suisse. L'un a été puni pour tabassage et tentative de vols, le deuxième pour avoir cassé un nez et le troisième pour vol et violation de domicile.

Après les quatre premiers jours du procès, agendés jusqu'à jeudi, les audiences doivent se poursuivre le 29 mars et le 6 avril. Elles prendront fin le 7 avril, sous réserve de modification ou d'ajout de dates.

L'arrivée des accusés au procès:$$VIDEO$$ (ats)

Ton opinion