Le prix de l'essence reprend l'ascenseur
Actualisé

Le prix de l'essence reprend l'ascenseur

Alors que le cours du pétrole est reparti à la hausse en raison de la crise au Proche-Orient, le prix du litre d'essence à la pompe augmente de deux centimes en Suisse.

Selon un sondage effectué vendredi par l'agence de presse AP, les compagnies pétrolières Shell, BP et Esso ont décidé vendredi d'augmenter le prix de l'essence à la colonne, avec effet immédiat. Migrol avait déjà franchi le pas la veille. Pour l'heure, seul Esso renchérit également le prix du diesel de deux centimes, mais ses concurrents suivent de près l'évolution du marché. Des hausses de prix ne sont pas exclues la semaine prochaine.

Il faut désormais débourser en moyenne 1,76 francs par litre de sans plomb 95 dans les stations-service de Suisse, 1,80 francs par litre de sans plomb 98 et 1,77 par litre de diesel, a déclaré à l'AP Erich Schwizer, du Touring Club Suisse (TCS). Les prix du carburant frôle ainsi le record de 1,77 franc par litre de sans plomb 95 atteint en septembre dernier.

Les compagnies pétrolières justifient la hausse par la flambée du cours du pétrole. Le baril de brut de référence a atteint 77,60 dollars vendredi à New York, contre 76,70 dollars la veille, a souligné vendredi la porte-parole de BP à Londres. Tout porte à croire que la barre des 80 dollars sera bientôt franchie.

La hausse du cours du brut est due à la récente crise entre Israël et le Liban, aux problèmes persistants en Irak ainsi qu'aux attaques de pipelines au Nigeria, combinée à une certaine spéculation. S'agissant des carburants, à cela s'ajoute encore le fait que les Etats-Unis complètent leurs réserves en Europe. Les coûts du transport sur le Rhin ont par ailleurs augmenté. (ap)

Ton opinion