Le prix de la bière va mousser en 2007
Actualisé

Le prix de la bière va mousser en 2007

Le prix de la bière, du moins celle qui contient de l'alcool, va augmenter l'année prochaine en Suisse.

Feldschlösschen, le plus grand groupe brassicole du pays, va augmenter de 3,5% le prix de ses bières Spéciale et Lager, alors que sa bière sans alcool va coûter moins cher. De son côté, la Société suisse des brasseurs table sur une hausse mais limitée.

Le brasseur de Rheinfelden (AG) a annoncé mardi qu'il adaptera le prix de ses bières le 1er janvier 2007 «en raison de l'augmentation des coûts de l'énergie, des matières premières et de l'emballage». Par contre, le prix de la bière sans alcool va diminuer jusqu'à 11%. Ce sera également le cas de la bière légère en tonneaux dont le prix baissera de 3%. Cela va se traduire par une hausse de 3 à 7 centimes pour les canettes et les bouteilles, et de 12 à 16 centimes pour la bière en tonneaux.

A la Société suisse des brasseurs, son directeur Konrad Studerus se déclare surpris que des hausses de prix soient annoncées déjà aujourd'hui. Il faut toutefois s'attendre à des hausses à cause de l'évolution du prix des matières premières et de l'énergie, mais elles ne devraient se répercuter que de manière limitée dans le commerce de détail et la restauration, selon lui.

Dans le commerce de détail, on nous demande avant tout des baisses de prix, a observé Karl Weisskopf, porte-parole de Coop. Le numéro deux du commerce de détail entend répercuter la baisse des prix de la bière sans alcool. Par contre, il considère qu'une hausse des prix de la bière n'est pour l'instant pas conforme à l'évolution du marché. C'est également l'avis de Denner: la bière suisse est déjà bien chère en comparaison avec la bière d'importation, a relevé Grazia Grassi, une de ses porte-parole. (ap)

Ton opinion