Actualisé 13.04.2006 à 11:07

Le prix des légumes pourrait baisser

Déjà affectés par les frimas de mars, qui ont retardé leur production de deux semaines, les maraîchers souffrent également des fortes pluies de ces derniers jours.

Dans le Nord vaudois, le Seeland bernois et fribourgeois, les champs sont inondés. Choux-fleurs, brocolis, salades et pommes de terre précoces sont particulièrement exposés et risquent de pourrir dans le sol. Les pertes de production pourraient atteindre 50%. Mais le prix des légumes ne devrait pas exploser.

«Cette année, tous les maraîchers suisses livreront leur production en même temps, cela risque de mettre les prix sous pression, confie Roland Stoll, président de la Fédération vaudoise des producteurs de légumes, à Yverdon. Les consommateurs en profiteront.»

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!