Actualisé 14.12.2009 à 15:31

RestaurationLe prix du café approche les quatre francs

En Suisse alémanique, un café crème coûte actuellement 3,89 francs en moyenne.

Comparé à l'an dernier, le prix n'a augmenté que de 0,78%, mais il faut s'attendre à une nouvelle hausse en 2010. Il vaut mieux se payer un petit noir en Suisse romande. Les prix y sont moins élevés.

Plus de la moitié des restaurants n'ont pas augmenté leurs prix cette année, selon un sondage de l'Association alémanique des cafetiers (Schweizer Cafetier-Verband) publié lundi. Quarante-trois pour cent ont toutefois relevé leurs prix de 10 centimes ou plus. Quelques rares exploitants (3%) les ont baissé.

Le café le plus cher se boit à Zurich. Il faut y débourser en moyenne 4,11 francs et même un prix maximum de 5,30 francs. Le canton de Berne affiche les prix les plus bas Outre-Sarine, avec une moyenne de 3,70 francs.

En Suisse romande et dans le canton de Vaud en particulier, le prix d'un café crème évolue actuellement entre 3,40 francs et 3,80 francs.

Hausse des prix nécessaire

Il sera nécessaire d'augmenter les tarifs l'année prochaine, a expliqué Hans-Peter Oettli, président central de Schweizer Cafetier-Verband devant la presse à Zurich. La situation actuelle l'exige et une hausse notable des prix est à attendre, selon lui.

En Suisse romande, aucune recommandation en ce sens n'est donnée, a expliqué à l'ATS Frédéric Haenni, président de GastroVaud. Chacun est libre de fixer ses tarifs. En revanche, l'interdiction de fumer dans les restaurants rend la situation des restaurateurs particulièrement difficile.

Inflation dépassée

En dix ans, le prix du café a augmenté de 19,3%, passant de 3,26 francs en 1999 à 3,89 francs en 2009. Au cours de la même période, l'inflation a atteint 9,3%. Sur 20 ans, la différence est encore plus grande. Le petit noir coûte 60% de plus cher qu'à cette époque, alors que le renchérissement s'est monté à 30%. (ats)

Le prix moyen des cafés

Zurich: 4f.11

Berne: 3fr.70

Vaud: 3fr.60

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!