critique: Le procès attendra, Jack Bauer doit sauver le monde
Actualisé

critiqueLe procès attendra, Jack Bauer doit sauver le monde

Canal+ diffuse ce jeudi soir le téléfilm «Redemption»
et la saison 7 inédite
de «24 heures chrono» dès le 10 septembre.

par
Caroline Goldschmid

Le téléfilm «24: Redemption» se veut un lien entre les 6e et 7e saisons. Vivant dans l'état imaginaire du Sangala, en Afrique, en attendant d'être jugé, Jack Bauer se retrouve piégé par un coup d'Etat militaire alors qu'aux Etats-Unis a lieu l'investiture de la nouvelle présidente, Allison Taylor. On sait dores et déjà que notre héros s'en sortira puisqu'on le retrouve dans la 7e saison de «24 heures chrono», à découvrir jeudi prochain en primeur sur Canal+.

Un volet qui n'honore toutefois pas toutes ses promesses. Les fans inconditionnels seront ravis de retrouver leur héros – toujours aussi bon dans ce rôle – et l'intrigue aux moult revirements de situation, marque de fabrique de la série. Quant aux autres, ils seront déçus que le nouveau lieu de l'action, la ville de Washington, ne soit pas plus présent dans l'histoire, les scènes se déroulant, durant les six premiers épisodes que nous avons regardés, à la Maison-Blanche ou dans les locaux du FBI.

Jack Bauer échappe au procès où il doit justifier ses actes criminels car il est appelé d'urgence à aider le FBI à intercepter le prétendu terroriste Tony Almeida (si, si, il est vivant!). Le rythme est effréné et le scénario dense, mais les scènes d'action ne sont pas à la hauteur des espérances.

«Redemption», ce jeudi à 20h45.

«24 heures chrono» s.7 dès le 10.09 à 20h45 sur Canal+.

Ton opinion