Actualisé

Le procès de l'égorgeur

L'homme accusé d'avoir égorgé une femme de 30 ans en 2003 comparaît depuis hier de nouveau devant la justice fribourgeoise.

Son procès a été suspendu en janvier 2005 pour une nouvelle expertise psychiatrique. L'audience avait été marqué par le vif désaccord entre l'avocat de la défense, Jacques Barillon, et le psychiatre dont l'expertise avait été taillée en pièces.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!