Actualisé 04.07.2013 à 13:35

Costa Concordia

Le procès de Schettino sera-t-il reporté?

La grève des avocats qui touche l'Italie jouera peut-être en faveur de Francesco Schettino, commandant maladroit du Costa Concordia.

Le procès du commandant du Costa Concordia, Francesco Schettino, qui doit normalement débuter mardi à Grosseto (Toscane), pourrait être reporté en raison d'une grève nationale des avocats, a indiqué jeudi un responsable du tribunal à l'AFP.

La première audience aura lieu comme prévu, mais si les avocats de M. Schettino font part au juge de leur participation à la grève, alors le procès débutera effectivement le 17 juillet.

«On ne peut pas le savoir à l'avance. Le tribunal siègera le 9 et on verra ce qui se passe», a déclaré le responsable sous couvert de l'anonymat. Les audiences suivantes sont prévues pour les 17, 18 et 19 juillet.

32 victimes

Plus de 400 témoins et 250 parties civiles seront cités pour ce procès fleuve, prévu pour durer des mois. M. Schettino est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, abandon de navire et dommages causés à l'environnement.

Dans la nuit du 13 janvier 2012, le Costa Concordia, un paquebot de 114'500 tonnes, a heurté un écueil près de la côte et s'est échoué sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île toscane du Giglio avec à son bord 4229 personnes, dont 3200 touristes.

Trente-deux personnes ont trouvé la mort dans ce naufrage, et les corps de deux d'entre elles n'ont jamais été retrouvés. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!