Actualisé 13.10.2012 à 11:15

Tuerie des MarronniersLe procès suspendu jusqu'à lundi

De forts soupçons de subornation de témoin pèsent sur le procès en appel de la tuerie du bar des Marronniers, qui a eu lieu à Marseille en 2006.

Le procès en appel de la tuerie du bar des Marronniers en 2006 a été suspendu jusqu'à lundi en raison de forts soupçons de subornation de témoin, a-t-on appris samedi auprès de la police judiciaire de Marseille, confirmant une information de BFM TV.

Quatre personnes ont été interpellées vendredi à l'aéroport Marseille-Provence, à Marignane (Bouches-du-Rhône), alors qu'elles s'apprêtaient à remettre une somme de 50'000 euros à la femme d'un témoin, Karim Boughanemi, qui était venu déposer jeudi en faveur d'Ange-Toussaint Federici. Accusé d'un triple homicide commis le 4 avril 2006 dans un bar de Marseille, il est jugé en appel devant la cour d'assises de Draguignan (Var).

Ecoutes téléphoniques

Les deux Corses qui ont été surpris en train de remettre la somme, la femme du témoin, un proche qui l'accompagnait, ainsi qu'une cinquième personne interpellée près d'Aix étaient en garde à vue. Des écoutes téléphoniques feraient état d'un versement antérieur.

Karim Boughanemi, un ancien proche de Farid Berrhama, l'un des hommes tués dans le bar des Marronniers, avait créé la surprise jeudi en venant témoigner en faveur de l'accusé, figure tutélaire du clan rival. Ange-Toussaint Federici avait été condamné en novembre 2010 à 28 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!