Genève: Le procès virtuel dont vous êtes le héros
Publié

GenèveLe procès virtuel dont vous êtes le héros

Le Pouvoir judiciaire propose une immersion au cœur d'une audience pour braquage à main armée via une vidéo filmée à 360°. Une manière de sensibiliser les jeunes aux métiers de la justice.

par
tpi
Les lunettes permettent de s'immerger au coeur du Palais de Justice. (Photo: 20 Minutes)

Les lunettes permettent de s'immerger au coeur du Palais de Justice. (Photo: 20 Minutes)

Coupable ou non-coupable? Les visiteurs de la Cité des Métiers (voir encadré), qui s'ouvre mardi à Genève, auront une lourde responsabilité sur le stand du Pouvoir judiciaire (PJ): décider du sort d'un homme accusé du braquage à main armée d'une bijouterie. Pour forger leur conviction, les jurés d'un jour assisteront à une audience filmée du Tribunal correctionnel en chaussant des lunettes de réalité virtuelle.

Et l'effet est bluffant. Une fois le casque installé et la vidéo lancée, on se retrouve au centre des débats. Face à nous, la juge et ses questions incisives. En un coup de tête vers la gauche on découvre la défense: l'accusé clame son innocence, son avocat avance un alibi en béton. On tourne la tête de 180° à droite et là le procureur rappelle que les empreintes du prévenu ont été retrouvées sur un fusil récupéré sur les lieux du casse. En sept minutes, tous les arguments sont avancés et l'audience est levée. Au visiteur, ensuite, de se déterminer.

Sept caméras synchronisées

L'expérience très immersive a été rendue possible grâce à un tournage avec sept caméras synchronisées. Le procès est fictif, mais représentatif de cas traités régulièrement à Genève. A l'exception de l'accusé, campé par un comédien, tous les protagonistes jouent leur propre rôle. «On cherchait comment intéresser les jeunes aux métiers de la justice, explique le directeur de la communication du PJ Vincent Derouand. Il faut reconnaître qu'il était difficile de rendre la justice attractive au milieu de professions plus «spectaculaires», comme nos partenaires de la police par exemple. Notre animation permet aux visiteurs de se téléporter en pleine salle d'audience, ce qui est une grande première.»

Le PJ ne fera pas de recrutement en direct sur son stand. Son but est de sensibiliser les visiteurs âgés en moyenne de 16 ans et d'orienter les personnes intéressées vers les formations adéquates. Après avoir visionné le film, ces dernières auront d'ailleurs l'occasion d'échanger leurs points de vue avec des professionnels de la branche. Le verdict du procès, lui, sera rendu à la fin de la Cité des Métiers, qui ferme ses portes dimanche.

La Cité des Métiers

Organisée tous les trois ans par les collectivités publiques, le patronat et les syndicats, l'exposition présente à la population un large éventail des professions et formations disponibles à Genève. Pour cette édition 2015, quelque 200 exposants dévoileront aux visiteurs les coulisses de 300 métiers, dans la Halle 6 de Palexpo. La manifestation fermera ses portes dimanche.

Ton opinion