Actualisé 24.11.2009 à 15:20

Edition 2010Le prochain Dakar fera la part belle au désert de l'Atacama

Le désert de l'Atacama sera le plat principal du rallye-raid Daka, du 1er au 16 janvier prochain, sur près de 9000 kilomètres en Argentine et au Chili.

Près de 400 véhicules (185 motos et quads, 138 voitures, 50 camions) sont engagés dans cette 31e édition du rallye qui partira et arrivera à Buenos Aires après avoir été contraint l'an passé de tourner le dos à l'Afrique à cause des problèmes de sécurité qui avaient provoqué son annulation en 2008.

«On avait effleuré l'Atacama l'an dernier, on y avait fait deux jours de course, cette fois on va y rester sept jours», a indiqué le directeur de l'épreuve Etienne Lavigne, en prévoyant des conditions très dures: «C'est l'un des déserts les plus hauts en altitude de la planète, l'un des plus arides, avec une chaleur de l'ordre de 45 degrés.»

Après un début en Argentine, la course franchira dès le 5e jour la Cordillère des Andes et la frontière entre les deux pays pour sillonner l'Atacama en décrivant une grande boucle dans cette partie nord du Chili. Elle mettra ensuite le cap vers le sud en direction de Santiago avant de revenir en Argentine le 13 janvier.

En autos et en motos, les deux catégories majeures, les cartes sont redistribuées. Le constructeur Mitsubishi, vainqueur autos, de 2001 à 2007, s'est retiré. En motos, les véhicules d'une cylindrée supérieure à 450 cc doivent être équipées d'une bride, qui réduit l'admission d'air dans le moteur.

Interrogé sur un possible retour sur le continent africain en 2011, Etienne Lavigne a ouvert la porte à toutes les hypothèses. «On a beaucoup travaillé cette année sur le continent sud-américain mais également en Afrique australe et en Afrique de l'est», a-t-il déclaré en reportant la décision après l'édition 2010: «On peut tout à fait imaginer des Dakar en alternance sur les deux continents.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!