Canton de Zurich: Le procureur requiert 30 mois contre «Carlos»

Actualisé

Canton de ZurichLe procureur requiert 30 mois contre «Carlos»

Suite à une altercation, le jeune homme doit à nouveau répondre de ses actes devant la justice. Il est déjà incarcéré.

par
Pascal Schmuck
Zurich
1 / 25
Le tribunal de district de Zurich a reconnu coupable de tentative de lésion corporelle grave le jeune «Carlos». Il est condamné à 18 mois de prison. (lundi 6 mars 2017)

Le tribunal de district de Zurich a reconnu coupable de tentative de lésion corporelle grave le jeune «Carlos». Il est condamné à 18 mois de prison. (lundi 6 mars 2017)

Keystone
«Carlos» a été condamné vendredi 28 août à une peine pécuniaire pour dommages à la propriété par le tribunal de district de Dietikon . Il écope de 33 jours-amende à 30 francs. (Vendredi 28 août 2015)

«Carlos» a été condamné vendredi 28 août à une peine pécuniaire pour dommages à la propriété par le tribunal de district de Dietikon . Il écope de 33 jours-amende à 30 francs. (Vendredi 28 août 2015)

Keystone
«Carlos» à son arrivée au  tribunal de district de Dietikon (ZH).  (Vendredi 28 août 2015)

«Carlos» à son arrivée au tribunal de district de Dietikon (ZH). (Vendredi 28 août 2015)

Keystone

«Carlos» n'est plus ce délinquant mineur dont les frais d'accompagnement avaient effaré la Suisse. Mais âgé dorénavant de 21 ans, il occupe toujours les prétoires zurichois. Et il a retrouvé les quatre murs d'une cellule depuis le 1er avril 2016.

Le jeune homme a été incarcéré après une agression le 29 mars dans un tram. A cette occasion, le procureur a requis une peine de prison ferme de 30 mois pour lésions corporelles graves. Il a estimé que «Carlos», entraîné aux sports de combat, n'a pas assez pris en compte le fait que sa victime risquait des blessures mortelles en chutant.

Un coup de poing

Les faits s'étaient déroulés peu avant un arrêt du tram. En compagnie de deux connaissances, «Carlos» avait parlé de sport et de kickboxing. Il avait alors demandé à sa victime, un jeune logisticien de 20 ans, de ne plus traîner et d'aller à la mosquée avec lui. Ce à quoi le jeune homme avait répondu que chacun faisait ce qu'il voulait et que «Carlos» n'avait pas à lui dire ce qu'il devait faire.

C'est alors que «Carlos» avait décroché un coup de poing en plein visage de sa victime. Complètement sonné, le jeune homme avait chuté du tram lors de l'ouverture des portes et était resté allongé sur l'asphalte. «Carlos» avait alors essayé de lui allonger un deuxième coup de poing mais l'avait manqué.

La victime a souffert d'une dent fendue, d'une légère lacération à l'oeil et une petite fracture du condyle mandibulaire.

Ton opinion