Ville de Genève: Les syndicats et le personnel de la Ville haussent le ton

Publié

Ville de GenèveLes syndicats et le personnel de la Ville haussent le ton

Les employés de la Ville demandent au Conseil administratif de renoncer aux économies envisagées.

par
mpo
Le Conseil administratif de la Ville de Genève. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Le Conseil administratif de la Ville de Genève. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

KEYSTONE

A Genève, l’automne est chaud sur le front syndical. Alors que la fonction publique cantonale a manifesté le 15 octobre et prévoit une grève le 29, les employés de la Ville montent également au front. Le 27 octobre, ils prévoient de se rassembler devant le siège du gouvernement municipal afin de signifier leur mécontentement. En ligne de mire: le projet de budget présenté par le Conseil administratif. Pour faire face au déficit attendu à la suite de l’entrée en vigueur de la réforme fiscale RFFA, l’Exécutif envisage notamment des économies sur les charges de personnel. Ainsi, il prévoit des modifications temporaires du statut du personnel pour 2021 en bloquant la progression salariale, celle du 13e salaire et de la prime d’ancienneté.

Les syndicats estiment que ce n’est pas aux collaborateurs de la Ville de Genève de «payer les conséquences économiques de RFFA». Ils soulignent, qu’à l’orée d’une deuxième vague de Covid-19, «le personnel est prêt à monter au front, mais il a besoin de reconnaissance de la part des autorités municipales». Une réunion entre les autorités, les syndicats et la Commission du personnel n’a pas permis d’aboutir à un accord. Le rassemblement du 27 octobre sera suivi d’une assemblée générale en plein air. En effet, la réunion, qui devait se tenir lundi dans un lieu fermé, a été annulée compte-tenu des directives Covid-19.

Ton opinion

300 commentaires