18.06.2018 à 17:13

ZurichLe projet de chemin le long du lac s'éloigne

Les députés zurichois ont approuvé lundi une modification de la loi qui rend l'expropriation des riverains du lac hautement improbable.

L'accès aux rives fait régulièrement débat en Suisse alémanique comme en Suisse romande.

L'accès aux rives fait régulièrement débat en Suisse alémanique comme en Suisse romande.

Keystone

Le projet de chemin piétonnier longeant les rives de Zurich semble de plus en plus improbable. Le parlement zurichois a approuvé la modification de la loi cantonale en n'y inscrivant qu'une possibilité très limitée d'expropriation.

Strict minimum

Les députés zurichois ont avalisé lundi en deuxième lecture, par 93 voix contre 74, une disposition, débattue en avril, de la loi cantonale sur les routes. L'utilisation de parcelles privées contre la volonté de leurs propriétaires ne devrait donc être possible que «si un tracé alternatif est impossible ou possible seulement à des frais disproportionnés».

Le Grand conseil zurichois se plie par là à un arrêt du Tribunal fédéral remontant à novembre 2015. Saisi d'un recours de l'association «Ja zum Seeuferweg», militant pour un chemin piétonnier le long du lac de Zurich, les juges de Mon Repos avaient considéré que le parlement zurichois violait le droit fédéral en excluant toute possibilité d'exproprier les propriétaires concernés.

Référendum facultatif

L'accès aux rives fait régulièrement débat en Suisse romande comme en Suisse alémanique. Lancée en 2010, une initiative populaire réclamant un accès public à l'ensemble des rives du lac de Zurich avait été retirée fin 2011 en faveur d'un contre-projet. Or, en 2013, l'UDC zurichoise avait obtenu d'y inclure l'interdiction complète des expropriations.

Le PS, les Verts, les Vert'libéraux et le PEV pourraient encore recourir au référendum facultatif contre le nouveau texte. Pour ce camp, la modification de la loi entérine une inégalité de traitement en faveur d'une petite minorité. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!