Suisse: Le projet de voiture sans conducteur suivi de près
Actualisé

SuisseLe projet de voiture sans conducteur suivi de près

Le groupe Vaudoise suit «attentivement» les projets de développement de véhicule autonome.

Une concrétisation obligerait les assureurs à revoir leurs modèles tarifaires, «mais le besoin de couverture serait sans aucun doute maintenu», estime son directeur général Philippe Hebeisen.

«L'impact serait notamment visible sur la sinistralité ainsi que sur les questions de responsabilité civile», précise Philippe Hebeisen dans une interview parue lundi dans «Le Temps». Le directeur général de la Vaudoise relève encore que la réglementation serait aussi profondément affectée par une telle innovation.

Marché alémanique

Reste qu'aux yeux de Philippe Hebeisen, à la tête de la Vaudoise depuis 2009, la concrétisation du projet du géant américain Google n'apparaît pas imminente. Toutefois, le groupe d'assurances dit suivre «attentivement» son développement.

Au-delà de la voiture sans conducteur, qui demeure à ce stade de la musique d'avenir, le groupe Vaudoise s'attache toujours à soigner son expansion outre-Sarine. Il a notamment engagé depuis le 1er octobre un nouveau responsable du marché alémanique, qui en l'état génère environ 35% du chiffre d'affaires annuel. (ats)

Ton opinion