Jeux vidéo: L’appétit du propriétaire de «Clash of Clans» est sans fin
Publié

Jeux vidéoL’appétit du propriétaire de «Clash of Clans» est sans fin

Le géant chinois du numérique Tencent a inauguré en Californie un studio de développement visant la sortie de jeux à gros budget.

tencent clash of clans
tencent clash of clans

Tencent avait pris en automne dernier le contrôle de l’éditeur finlandais Supercell à l’origine notamment de «Clash of Clans»

tencent

Tencent ne se contente plus d’avoir dans son portefeuille les jeux mobiles les plus rémunérateurs comme «Clash of Clans». Le géant chinois à l’origine de l’app de messagerie WeChat veut des films à gros budget, dits AAA dans le jargon. Il s’en est donné les moyens en inaugurant cette semaine en Californie LightSpeed ​​LA. À la tête du studio, on retrouve Steve Martin, un vétéran de Rockstar Games (licence «Grand Theft Auto»).

Nous inaugurons une nouvelle ère de culture du jeu en combinant un développement de classe mondiale avec un environnement de travail sans stress

Steve Martin, directeur de LightSpeed

Cette inauguration fait partie de la stratégie de la firme chinoise à tirer de l’étranger la moitié de ses revenus de jeux, une catégorie qui représentait environ 23% de ses ventes de jeux en ligne au quatrième trimestre, rappelle l’agence Reuters. La société a récemment embauché le concepteur en chef de «Halo 4», Scott Warner, pour diriger un autre nouveau studio nouvellement créé et regroupé sous sa filiale TiMi Studios les développeurs «Arena of Valor» et «Call of Duty: Mobile». Pour mémoire, Tencent est également propriétaire de Riot Games à l’origine de «League of Legends».

Ton opinion