Hockey sur glace - LNB: Le proprio du LHC vire en masse
Actualisé

Hockey sur glace - LNBLe proprio du LHC vire en masse

Barry Alter a viré, lundi, tous les membres du conseil d'administration ainsi que le directeur général du club, Gérard Scheidegger.

par
si/jca
Pour Barry Alter, il était temps de faire le ménage.

Pour Barry Alter, il était temps de faire le ménage.

La nouvelle, relayée par les sites internet des quotidiens lémaniques, est tombée lundi après-midi. Le propriétaire du club vaudois s'est séparé de ses dirigeants à la suite de l'échec du LHC dans sa tentative de promotion en LNA (d­éfaite 4-3 dans la série face au HC Bienne).

Les successeurs ont d'ores et déjà été désignés, mais aucun d'entre eux ne désire se faire connaître pour l'instant. Barry Alter a annoncé en outre vouloir racheter les parts du club détenues par Ken Lockett et par la veuve de Jim Koleff, selon 24heures.ch. «Je ne sais pas ce qui se trame en coulisses. Il se passe toujours beaucoup de choses à Lausanne», a badiné l'attaquant du LHC Jérémy Gailland, en fin de contrat au club. «Je ne suis pas sûr de rester, mais l'actualité ne change rien. Ce ne sont pas mes affaires. Je ne suis qu'un simple employé.»

Le gardien Gianluca Mona a abondé: «Ce genre de choses ne regarde pas les joueurs.» Des joueurs qui ne se présenteront pas au lunch du club prévu ce midi. «Nous étions invités au Lausanne Palace, mais le rendez-vous a été annulé», a rapporté Gailland, lequel retrouvera ses coéquipiers ainsi que les fans mardi soir à Malley (dès 17 h 30).

Quant à savoir si le licenciement collectif sert les intérêts du boss genevois Chris McSorley... «Pourquoi quitterait-il le GSHC? Et puis si tel était le cas, il devrait d'abord ouvrir un McSorley's Pub & Steak House à Lausanne», a plaisanté Mona.

Ton opinion