Hockey - LNA: Le protêt d'Ambri-Piotta confirmé un peu trop tard
Actualisé

Hockey - LNALe protêt d'Ambri-Piotta confirmé un peu trop tard

Le juge unique de la Ligue nationale a rejeté le protêt du culb léventin, déposé en cours de rencontre à l'occasion du match face à Bienne vendredi dernier, pour vice de forme.

Le HC Ambri-Piotta avait déposé un protêt en cours de rencontre. Les Tessinois avaient estimé que les arbitres avaient commis une erreur technique, étant donné qu'après 19'32'' dans le premier tiers, des pénalités avaient été infligées contre le gardien biennois Simon Rytz et son coéquipier Philip Wetzel ainsi qu'à l'encontre l'attaquant d'Ambri Daniel Steiner. Wetzel était toutefois sur la glace au moment de la reprise du jeu jusqu'à la fin du tiers, comme le prouvaient les images TV.

Toutefois, le juge unique Reto Steinmann a trouvé une parade pour ne pas statuer sur le fond, qui aurait sans doute conduit à la répétition du match. Selon le manuel pour le déroulement de championnat, article 2.8, chiffre 5, un protêt déposé en cours de rencontre doit dans tous les cas être soumis le jour après jusqu'à 10h par le biais d'une requête écrite et justifiée. Le HC Ambri-Piotta a soumis la justification du protêt déposé en cours de rencontre le 15 novembre 2014 à 12h04, donc avec plus de deux heures de retard. Il manque par conséquent une condition formelle et il n'est pas entré en matière au sujet du protêt.

Un recours contre cette décision peut être déposé auprès du Tribunal du sport de la SIHF dans les 5 jours selon l'article 61 du règlement juridique. (ats)

Ton opinion